Return to site

Birman 102

Le Birman? Quel birman?

· La vie dexpat,Myanmar,Yangon

Suite de mon apprentissage culturel du birman (Premier épisode ici) avec de vrais morceaux de birman. dedans.

Avé l'accent

Au bureau, une grande carte de la Birmanie orne le mur de la photocopieuse. Je contemple parfois rêveusement le dessin des régions et des villes aux noms et sonorités magiques : Mandalay, Bagan, Inle, Mogok., Taunggy.....

Cette carte m'est surtout précieuse lorsque mes collègues parlent leurs vacances ou de leurs familles..., la prononciation n'ayant RIEN à voir avec la transcription en lettres latines, mes chers collègues désignent patiemment du doigt l'endroit dont ils parlent pour que je suive la conversation.

Ainsi, l'archipel de Mergui se dit Myeck (ou l'inverse?), Et Mrauk-U se dit Miaou.
Dois-je leur dire pourquoi je souris quand ils me parlent d'aller à Miaou?
.

Bref, mon pressentiment se révèle exact : tous les jours je mesures qu'il faudrait que je travaille mon birman pour comprendre un peu mieux ce qui se raconte autour de la cafetière. Mais de quelle langue parle-t-on?

Le birman est certes la langue officielle et la langue d'instruction de la Birmanie, mais elle n'est parlée que par... 65% de la population !

- Mingalabar! (bonjour)

- Mingalabar! (bonjour)

- Nikaula? (comment vas-tu?)

- Nikaune (je vais bien)

- Sapipila? (as-tu bien mangé?)

- Sapipine! (j'ai bien mangé!)

Dialogue birman matinal

Birmanie, Myanmar, République de l'Union... un peu de géopolitique

135 groupes ethniques composent officiellement la République de l'Union du Myanmar, sans compter les sous-groupes et les ethnies non recensées .

Outre les Bamar, l'ethnie majoritaire qui ne représente "que" 60 a 65% de la population de l’Union, répartie dans sept régions centrales (dont Yangon et la plaine de l'Irrawaddy), six autres ethnies ont leur propre état : les Shans, les Mon, les Rakhine , les Kayah, les Chin et les Kachin... Plus d'information sur les ethnies en Birmanie et sur ses régions.

Les deux birmans, les autres langues officielles et tous les autres dialectes

Coté langue, le birman est certes la langue officielle et première langue enseignée ... mais on distingue le birman parlé et le birman officiel. Ainsi le pays se nomme ဗမာ = Bama en birman courant et မြန်မာ = Myanmâ en birman formel (d'ou le double nom Birmanie/Myanmar),

S'ajoutent les langues officielles des états "minoritaires": le Shan est ainsi parlé par près de 4 millions de personnes. Le Karen, le Rakhine, le Jinghpo ou Kachin, le Chin et le Mon sont des dialecte bien moins répandus mais néanmoins significatifs puisque pratiqués par près de 800,000 personnes (soit plus que la population du Luxembourg!).

Sans compter les nombreux autres dialectes, on en recenserait une centaine.

(Le magazine d'Air KBZ propose un tableau bien pratique des expressions utiles en birman, shan, arakanais et karen)

Enfin l'anglais et le chinois sont également parlés fréquemment, surtout par l'élite urbaine et les re-pat', ces birmans (au sens large) qui reviennent en Birmanie, dont l'anglais est fréquemment la première langue.

Kenala, kenala - doucement, on n'est pas pressé, on a le temps

Expression birmane à connaître

Sondage personnel sur une échantillon (non) représentatif

Sur un échantillon (certainement non) représentatif (?) d'une dizaine de personnes de mon bureau : les deux Shan ne parlent pas vraiment birman (ni Shan, parait-il), celui qui vient de l'Arakan non plus (mais lui, parle Rakhine). Les autres, je ne sais pas. Mais celui qui a été élu comme parlant le meilleur birman est pour moitié, d'origine chinoise.

Au bureau, l’équipe mélange allègrement birman et anglais, ce qui me permet de suivre une partie des conversations. Heureusement les réunions de travail sont toutes en anglais. A l'exception - mémorable - d'une réunion avec une banque locale tenue intégralement en birman. J'ai fait la potiche souriante pendant une heure. Et une fois les banquiers partis, mes collègues se sont gentiment moqués des fautes de birman ou de l'accent des uns et des autres.

Résultat, s'ils sont ravis à l’idée que j'apprenne le birman, ils ne comprennent pas vraiment pourquoi je souhaite apprendre cette langue qu'ils ne parlent pas parfaitement eux-même.! Donc apprendre le birman est toujours sur ma to-do list mais apparemment ce n'est vraiment pas une urgence ! 

Politesse, prononciation et première gaffe

Au bout de 6 mois, je finis par prononcer correctement le nom de mes collèges :Kyaw se prononce Tchio, Paing. se dit "pine" (comme un pin, en anglais) et non comme "pain" (douleur en anglais) - et inutile de prononcer le G final, même pour les marseillais! J'expire à peu près correctement le H initial de Hsu et de Minn Htet. Je finis même par intégrer quelques règles de politesse birmanes.

En marque de déférence envers une personne sensiblement plus âgée ou d'un rang supérieur : on emploie U pour s'adresser aux hommes et Daw pour les femmes. Les Birmans parlent de Daw Aung San Suu Kyi အောင်ဆန်းစုကြည် , la Conseillère spéciale de l'État et porte-parole de la Présidence de la République de l'Union de Birmanie (et non, elle n'est pas présidente! Elle ne peut pas être chef d'Etat ayant épousé un étranger).

Ko / Ma , littéralement frère/sœur, employé pour dire monsieur/ madame. mais également utilisé devant un prénom comme marque de politesse.

Au bureau, les juniors appellent les seniors Ko Minn Htet, Ko Paing, Ko Ray....

Ce dernier s'était d'ailleurs vêtu pour le Longy Day, d'un impressionnant Longy de cérémonie en soie or.... toute la journée, toute l'équipe l'appela U Ray .

Morale : Le Longy rend-il l'homme plus respectable?

Ces subtiles appellations m'ont valu de faire une petite gaffe. Un interlocuteur récurrent, nommé Tun Tun, est appelé U Tun Tun par l'équipe mais Ko Tun Tun par mon boss avec qui la différence d'âge est moins grande. Le jour où mon boss me demanda d'écrire à "Ko Tun Tun".... je commençai donc mon email par "Dear Ko Tun Tun".. il a du se sentir rajeunir!

Prochaine étape : l'alphabet et l'écriture !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK